Le domaine ILARRIA
  Historique de l'Appellation
  Le Domaine ILARRIA
  Le terroir
  Le mode de culture
  Cépages
  Image
  Balades
  Nos Produits
  La Boutique
  Informations pratiques
  Contact
Le Terroir

Trois grandes familles composent les sols de l'appellation Irouleguy : les sols légers sur grès rouges du Trias, les sols argileux sur ophite du Keuper et les sols calcaires. Les vignes du domaine sont essentiellement plantées sur des coteaux calcaires situés au dessus de l'ancien prieuré des moines, exposés au sud, sud-est. Sols drainant par excellence, la roche calcaire permet d'emmagasiner la chaleur du soleil et de la restituer tout doucement. En outre, la présence de calcium permet la régularité des échanges physico-chimiques dans le sol. La vigne sans vigueur excessive y puise tous les éléments nécessaires.
Anciennement cultivés en vigne, ces terrains sont longtemps restés en friche, les nombreuses cabanes de vignerons que l'on trouve sur ces coteaux témoignent d'une longue histoire viticole. Afin de renouer avec ce passé viticole, des travaux de réaménagement sur ces coteaux ont débuté à la fin des années 1980. Ce travail a été réalisé progressivement, sur plusieurs années, et la mise en place des plants a été effectuée sur ces parcelles au pic et à la barre à mine, après repos végétatif de la terre pour que la flore indigène puisse se réaproprier le terrain. Dans la mesure du possible, les vignes du domaine ont été plantées dans le sens de la pente (qui peut aller jusqu'à 47 % dans certaines parcelles), afin de favoriser un équilibre du sol et  de permettre de plus fortes densités de plantation, jusqu'à 6000 pieds/hectare. Chaque parcelle est  entourée de zone volontairement laissée en friche, avec ses vieilles murettes en pierre que nous entretenons régulièrement.

A partir de 1989, les coteaux calcaires au dessus du prieuré ont été aménagés afin de pourvoir mécaniser des terroirs abandonnés depuis longtemps. Au total, ce sont huit hectares qui ont été aménagés en dix ans, auxquels il faut rajouter deux autres hectares de vigne plus anciennes qui se trouvent au village

Les plantations sur coteaux calcaires ont été faites au pic et à la barre à mine, après repos végétatif de la terre.

| Newsletter | Recommander | Carte du site | Partenaires | Mentions légales | Contact | Qui sommes nous ? |